Skorzeny, Otto, Militär (1908-1975). Ms. Brief mit eigenh. U. und Photographie mit eh. Widmung und U.

Madrid, 11. VII. 1974.

1 S. Gr.-4to. Die Photographie im Format 209 x 291 mm.

 1.500,00

Im Jahr vor seinem Tod an Fernand Fossier in Paris. Aus dem spanischen Exil, wo der aus deutschem Internierungslager geflüchtete fanatische Nazi unter Francos Schutz lebte, und in fehlerhaftem Französisch über ein Buch von Alain Decaux, über eine eigene in Arbeit befindliche Buchveröffentlichung und über angebliche Filmaufnahmen von der Befreiung des inhaftierten Mussolini am Gran Sasso im Jahre 1943, an der Skorzeny beteiligt gewesen war: "[...] Je connais le livre de M. Decaux et j'ai lu gran part de ce livre, et je dois dire qu'il fait beaucoup, beaucoup des erreurs. Si Monsieur Decaux ne me 'couvre pas de fleurs' ça ne fait rien, on ne peut pas d'avoir seulement des amis. Je crois qu'un homme de caractère doit avoir aussi des enemis [...] Vous m'écrivez qu'il y a quelques sequences d'un film de l'arrive des planeurs et de la progression des paras. Vous voyez, c'est déja une petite mensonge, parce que premièrement avec nos planeurs nous n'avons pas eu la place pour un Photograph ni pour un homme d'une Compagnie de Propagande. Ce Monsieur, un lieutenent Kaiser, a venu sur le montagne seulement 20 minutes après le fin d'action et a pris une film par example de la sortie de Mussolini de l'Hotel et aussi du départ du Fieseler Storch. Concernant l'arrivée des planeurs et la progression des paras, on a fait cette filme quelques deux semaines ou dix jours après l'action [...] C'est à dire, on a fait un petit trique [...]".

Nennt ihm auch die Adresse des Luftwaffen-Oberst Hans Ulrich Rudel (1916-1982).

Die mit eh. Widmung an denselben Adressaten versehene Photographie (neuerer Abzug) zeigt den von Skorzeny u. a. befreiten Mussolini.

Art.-Nr.: BN#27850 Schlagwort: