Baudelaire, Charles, frz. Schriftsteller (1821-1867). Eigenh. Brief mit U. ("Ch. Baudelaire").

[Brüssel, 2. VI. 1864].

1 S. auf Doppelblkatt. Kl.-4to.

 12.500,00

An den Schriftsteller Noël Parfait, damals Lektor beim Verleger Michel Lévy, über seine Arbeit an der Übersetzung von Edgar Allan Poes "Tales of the Grotesque and Arabesque" und insbesondere über dessen Kurzgeschichte "Das Geheimnis der Marie Rogêt", die Baudelaire für ein Meisterwerk hielt ("un chef-d'oeuvre, une merveille", Lettres): "Mille remerciements! vous me tirez d'angoisse. Toutes les fois que je croirai pouvoir me dispenser de lire une 2e épreuve, j'écrirai sur l'épreuve: M. Parfait relira et donnera le bon à tirer. J'ai reçu d'Honfleur ma grosse édition. J'ai un bon texte sous les yeux. Quand Marie Roget sera tirée, n'oubliez pas de transmettre les bonnes feuilles à Pauchet, secrétaire de l'Opinion nationale, qui m'a payé le manuscrit et à qui je l'ai repris.

Prière à lui de publier au plus vite. Ce sera une excellente annonce pour le livre. Hier soir pour me soulager du tintouin Marie Roget, je me suis livré à l'ale et au porto, et dans cet état, j'ai écrit à Michel [Lévy] une lettre un peu vive. S'il est offensé, demandez-lui pardon pour moi!" - Stellenweise geringfügiger Papierdurchbruch durch Tintenfraß.

Charles Baudelaire: Lettres, 1841-1866. Paris: Société du Mercure de France, 1907, S. 411.

Art.-Nr.: BN#52763 Schlagwort: